Le bénévolat améliorerait la santé mentale et le bien-être

Le bénévolat améliorerait la santé mentale et le bien-être

D’après les résultats de l’étude « the British Household Panel » (BHPS), le bénévolat serait un excellent moyen d’entretenir le cerveau, au même titre que des activités comme la marche, la natation, la musique ou encore les jeux. Le volontariat, dont les effets ne commenceraient à se faire sentir qu’à partir de la quarantaine, concourrait à l’épanouissement des personnes âgées vivant seules. Ce travail académique mené entre 1991 et 2008 a réuni quelque 66.000 participants autour de deux séries de questions portant sur les activités physiques, puis mentales.

Le bénévolat et l’entretien du lien social

Dans le cadre de cette enquête, 21% des participants, majoritairement des femmes, ont déclaré faire du volontariat sur une base régulière. Ces personnes affichent par ailleurs un meilleur score GHQ (le plus bas), par rapport à celles qui ne se sont jamais engagées dans des activités bénévoles. Notons que le GHQ est le score étalonné de l’enquête. Plus il est bas, plus le candidat est en bonne santé.

L'impact positif du bénévolat sur la santé mentale débuterait autour de la quarantaine. Le Docteur Faiza Tabassum, membre de l’équipe de chercheurs, explique que "le volontariat offre à ces gens une opportunité de contacts sociaux, qui peuvent avoir des effets protecteurs sur l'état de santé".

Un niveau inférieur de bien-être émotionnel pour les non bénévoles

L’enquête a également démontré que les répondants qui ne se portaient jamais volontaires affichaient des niveaux de bien-être émotionnel inférieurs à la moyenne. Toutefois, les enquêteurs n'ont pas été capables d'estimer l’impact du bénévolat dit "informel", comme les propositions d’aide au quotidien ou encore les dons et autres actions similaires. 

Enfin, selon un communiqué publié par le Centre d’Analyse Stratégique (CAS), un tiers des Français sont aujourd’hui concernés par l’activité bénévole. Le CAS conclue, lui aussi, que « volontariat permet de bien vieillir ». La fontaine de jouvence est donc en chacun d’entre nous…

Photo par Mount Rainier National Park / CC BY

Voter pour cet article: 
0
Aucun vote pour le moment
726 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par le ven, 08/26/2016 - 14:46