Les Anthropométries de Klein : quand le corps nu devient vecteur d'art

Les Anthropométries de Klein : quand le corps nu devient vecteur d'art

Artiste hors pair et révolutionnaire, il est celui qui a su mettre en exergue les atours de la féminité en utilisant la nudité de la femme comme support de sa peinture et vecteur de son art. Un art unique et singulier qui permet au corps de se libérer dans l’expression d’une émotion, l’émotion d’une passion, celle de la vie et du bonheur d’être soi. Des pinceaux vivants utilisés comme de véritables muses, à qui ce Nouveau Réaliste à offert un espace d’expression d’un nouveau genre, celui de leur propre corps, et de leur intimité, au service de l’art…

L’empreinte du corps sur le support

Avec cette nouvelle manière de faire de l’art, Yves Klein donne une nouvelle place au modèle. Ce dernier habituait à poser pour l’artiste, devient à présent la pièce maitresse d’une œuvre et par là même son principal sujet. Le modèle prend la place de l’artiste en utilisant son corps nu pour rependre la peinture sur la toile. Une véritable performance artistique qui sera régulièrement présentée sous forme de Happening au cœur des galeries Parisiennes de l’époque.   

De l’art figuratif ou abstrait, des contours d’un corps féminin qui se devine et se suggère entre plusieurs touches de peinture étalées à l’aide des mouvements de la nudité, Yves Klein se place en qualité de visionnaire tant en matière d’art que d’exposition publique du nu.

Un corps artistique

 De l’art qui ne s’en tient pas à représenter le corps de manière figurative mais bien qui utilise l’enveloppe corporelle elle-même pour coller au plus prés des contours du corps dans leur réalité.

Une peinture du nu qui prend une toute autre dimension que les œuvres auxquelles nous sommes habitués mais qui nous montre, une fois de plus, que le corps est un outil sublime et performant duquel on doit être fier et non se sentir honteux :  se dévêtir, et se mettre à nu dans tous les sens du terme doit en art, comme ailleurs, être un choix et non pas une obligation sociétale. Qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Yves Klein Archives

Voter pour cet article: 
5
Average: 5 (1 vote)
1236 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le mer, 09/23/2015 - 09:20