Free the nipple : un mouvement au service d'une nudité équitable

Free the nipple : un mouvement au service d'une nudité équitable

Au nom de l’égalité hommes-femmes, certaines féministes convaincues sont arrivé au questionnement suivant : pourquoi ces messieurs se verraient ils octroyer le cautionnement de l’ensemble de la société et du législateur à se mettre torse nu lors des fortes chaleurs, alors qu’en tant que femmes, le top less est encore loin d’entrer dans les mœurs ? Un débat assez houleux mais qui nous permet, somme toute, de nous interroger sur la perception que nous avons de la nudité, notamment lorsqu’il s’agit de celle des femmes, à tord ou à raison ! Explications…

Un combat de femmes

Autorisée dans l’état de New york depuis Juillet 1992, la promenade seins nus dans l’espace public choque pourtant toujours autant de nombreuses sociétés, puritaines ou pas. Alors que la nudité féminine est devenue ces dernières années une stratégie marketing largement privilégiée et médiatisée et que le corps de la femme et sa sexualisation deviennent un marché plus que juteux, de nombreuses lois sont encore en vigueur pour empêcher les femmes de se dévêtir.

Alors même que depuis 1900, le torse nu masculin est entré dans les mœurs, l’obligation d’auto censure, reste la norme pour la gente féminine. Le mouvement free the nipple, insufflé par des Américaines en quête d’égalité, vise à rétablir une certaine justice hommes/femmes et surtout à rompre les préjugés concernant leur nudité.

Cachez ce sein que je ne saurais voir

Suite à la large polémique entourant la diffusion de femmes allaitantes sur le réseau social Facebook qui fustigeait une ombre de nudité dans un acte purement maternel, Free the nipple entend bien rétablir un équilibre en obligeant l’ensemble de la société à mener une réflexion favorisant la perception du nu comme étant quelque chose de naturel et acceptable, quel que soit le sujet dévêtu.

Des poitrines généreuses et offertes aux regards s’affichant sur les panneaux publicitaires au fait de faire du sein nu dans l’espace public, la frontière semble véritablement mince , il va sans dire.

Liberté de corps et d’esprit pour tous, le front de libération du mamelon deviendra t il l’une des nouvelles causes des adeptes du naturisme ? Venez en débattre sur ce blog.

Voter pour cet article: 
3
Average: 3 (1 vote)
1447 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le jeu, 08/06/2015 - 16:29