Le lait, ce poison silencieux

Le lait, ce poison silencieux

Erigé en véritable star du calcium depuis les années 20 par les industriels de l’agroalimentaire, le lait, et ses supposés bienfaits sont aujourd’hui montrés du doigt, voire accusés de nous rendre malade. Allergies alimentaires, création d’inflammations et de mucus dans notre organisme, la pertinence du lait comme élément essentiel de notre alimentation semble soulever des débats passionnés. Décryptage d’une polémique sur fond de scandale sanitaire…

Un marketing bien ficelé

Alors que l’on nous assène depuis des décennies que le lait et notamment le calcium qu’il contiendrait est indispensable à la bonne santé et notamment à la croissance des plus jeunes, certains scientifiques viennent tirer la sonnette d’alarme en soulignant bon nombre d’effets indésirables voire néfastes du lait sur notre organisme.

Partant d’un constat logique, ces professionnels de la santé réaffirment le fait que le lait de chaque mammifère est adapté uniquement à ses petits. Si l’on détaille les composants du lait, on y trouve principalement de la graisse, du cholestérol, des antibiotiques mais également des bactéries et du pus. Difficile avec cette information d’envisager que les laitages aient une quelconque influence positive sur notre organisme, n’est ce pas ?

Le lait : la fin d’un mythe

Victimes consentantes du lobby des produits laitiers, nous sommes des millions à empoisonner sciemment notre organisme et à développer des pathologies parfois très lourdes. Favorisant le développement de mucus à travers l’organisme, la consommation de lait, notamment chez les enfants chez qui elle est aujourd’hui bien trop présente, serait à l’origine de nombreuses pathologies comme le diabète, les pathologies cardiovasculaires mais aussi les allergies pour aller jusqu’aux cancers, à l’instar de celui des ovaires et de la prostate, étroitement liés aux hormones.

Alors que des alternatives végétales existent, bannir le lait de notre alimentation semble avoir de plus en plus de sens dans le cadre d’une démarche tournée vers le respect des espèces animales  mais aussi humaines, tout comme au travers de la pratique d’un naturisme en famille.

Voter pour cet article: 
1
Average: 1 (1 vote)
1159 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le mer, 12/02/2015 - 09:41