Focus sur le mouvement des décroissants

Focus sur le mouvement des décroissants

Lassés par une société de sur consommation qui use et abuse des ressources de la planète sans se soucier de demain, les décroissants s’inscrivent dans une démarche fondamentalement écologiste  principalement tournée vers une volonté d’être au détriment de la possession de biens matériels. Aspirant à vivre plus simplement, cesconsomm’acteurs adoptent une approche de la vie qui leur est singulière, et qui en toute vraisemblance rendrait plus heureux, en tout cas, nettement moins dépendant et donc esclave des commodités modernes. Plongée en territoire de simplicité…

Pour être sans ne plus avoir

Ne plus se laisser déborder par un mode de vie en opposition avec leurs valeurs profondes, envisager un retour aux sources favorisant un contact étroit avec dame nature ou encore s’offrir la chance d’une concentration sur l’essentiel, les revendications des décroissants sont nombreuses.

Choisissant pour la plupart de vivre en autarcie, se privant du confort moderne en renonçant à l’électricité ou encore à l’eau courante, les décroissants pensent aux générations futures en réutilisant plutôt qu’en jetant pour sauvegarder autant que faire ce peut la planète mais aussi nos valeurs oubliées.                                    

Une vie plus éthique

Véritable processus de désengagement envers la société moderne et ses impondérables obligations, l’adhésion au mouvement décroissant procure une véritable richesse intérieure, concentrée sur l’essentiel.

Regardés comme des marginaux, ces décroissants pourraient néanmoins ouvrir la voie à une nouvelle façon de vivre, à l’instar des camp de naturiste, la plupart des terriens commençant à juste titre à s’interroger sur la raison de leur place sur terre, constatant que sur notre planète, quelque chose ne tourne pas rond. Une jolie manière de ne plus courir après le bonheur mais d’être enfin, qui l’on est, dans l’acceptation. 

Voter pour cet article: 
5
Average: 5 (1 vote)
1272 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le jeu, 12/10/2015 - 09:22