250 millions de réfugiés climatiques : un chiffre qui pose question

250 millions de réfugiés climatiques : un chiffre qui pose question

N’ayant pourtant pas d’existence juridique, le statut de réfugié climatique sera en toute vraisemblance celui d’un nombre très élevé de la population mondiale dans les années à venir, d’ici à 2050. Un chiffre qui fait peur mais qui n’est pourtant pas surprenant au vu de l’impact de notre société de sur consommation sur l’environnement. Le climat subissant un réel déséquilibre, les températures augmentent, les icebergs fondent, les espèces disparaissent, et les catastrophes naturelles vont bon train entrainant avec elles des mouvements de population. Décryptage…

 

Une planète sans frontières ?

Sources de conflits et de tensions multiples, les déplacements de populations sont dors et déjà une préoccupation majeure au cœur de nos sociétés. Face à la hausse des températures et à la montée des eaux, les incidents climatiques tels que les tsunamis ou encore les tornades et les cyclones ne sont pas prêt de s’arrêter entrainant avec eux des problématiques de territoires évidentes.

Véritable laboratoire climatique à ciel ouvert, le Vanuatu est étudié par les climatologues du monde entier, qui y observent des phénomènes des plus inquiétants, supposant leur imminente submersion, comme dans le Groenland, troué comme un gruyère, et dans lequel les espèces animales sont en danger d’extinction.

 

Un avenir menaçant ?

Dans le monde, on compte actuellement 19,3 millions de réfugiés climatiques par an dans pas moins de 82 pays. Qu’il s’agisse de l’érosion des sols, des moussons, de la sécheresse, des inondations ou encore de la désertification, les raisons de ces mouvements de populations sont nombreux et malheureusement loin d’être immuables.

Migrations principalement internes au pays actuellement, les migrants se dirigeant de la campagne vers la ville, elles deviendront rapidement mondiales si l’Homme ne saisit pas toute l’importance de l’adoption d’un comportement éco responsable pour offrir à nos enfants un avenir aux couleurs de l’espoir. 

Voter pour cet article: 
4
Average: 4 (1 vote)
1135 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le jeu, 12/31/2015 - 08:45