Le body painting ou comment déguiser la nudité

Le body painting ou comment déguiser la nudité

Remplacer la toile du peintre par le corps ne date pas d’hier, et pour cause. Pratiquée comme un rite au cœur des sociétés tribales lors de cérémonies chargées de symboles, la peinture corporelle était également répandue durant toute l’antiquité où l’on enduisait les morts d’onguent rouge. Monnaie courante aujourd’hui chez les Aborigènes d’Australie, on la trouve encore très présente dans certaines contrées d’Afrique notamment chez les Himbas de Namibie pour qui elle protège du soleil mais aussi dans les pays du Maghreb lors de fêtes avec l’utilisation du henné. Tour d’horizon…

Un tatouage éphémère vieux comme le monde

Empreint de codes et de symboliques, le body painting est à la fois une façon de se fondre dans la masse en adoptant une attitude similaire à celle de ses pairs, et une manière de se différencier. Principalement destiné à déguiser et sublimer la nudité, ce tatouage éphémère utilise un support de choix propice à l’inspiration : le corps humain.

En en dessinant les courbes et les contours, l’artiste utilise le corps comme une muse et met en exergue ses différentes parties en les intégrant avec intelligence dans son œuvre. Ainsi la poitrine deviendra une aile de papillon ou la main le visage d’un serpent.

Une autre perception du corps dénudé

Offrant un nouveau rapport au corps, l’utilisation moderne du body painting permet de se familiariser et d’accepter son enveloppe charnelle en en faisant un véritable objet d’art.

Loin d’aspirer à se cacher, les adeptes de la peinture corporelle y voient une manière de faire réfléchir sur la perception du corps par la société qui érige la nudité au rang de quelque chose qu’il ne faut pas exposer. Un leurre à en croire l’expérience surprenante tentée par  des étudiants Belges pour faire le buzz en faisant déambuler une jeune fille totalement nue et « vêtue » artificiellement d’un ensemble en jean peint sur son corps… sans que personne n’y prête attention.  La nudité un concept subjectif ? Venez en débattre sur ce blog !

Crédit photo : Source

Voter pour cet article: 
5
Average: 5 (1 vote)
1700 vues

Ajouter un commentaire


Soumis par CHM le mer, 07/22/2015 - 15:55